Migrants: la vice-présidente des États-Unis et le président mexicain veulent coopérer

Migrants: la vice-présidente des États-Unis et le président mexicain veulent coopérer

Migrants: la vice-présidente des États-Unis et le président mexicain veulent coopérer

C’est une première rencontre, virtuelle, entre la vice-présidente des États-Unis et le président mexicain. Kamala Harris est chargée de gérer l’épineux dossier de l’immigration à la frontière avec le Mexique. Elle a annoncé qu’elle se rendrait en juin prochain dans ce pays, ainsi qu’au Guatemala. Lors de la visioconférence de ce vendredi matin, les deux dirigeants ont affiché leur volonté de coopérer pour lutter contre les causes de l’afflux de migrants à la frontière.

Un léger écho dans la transmission mais une bonne humeur affichée pour cette première rencontre entre Kamala Harris et Andres Manuel Lopez Obrador (AMLO). La vice-présidente américaine annonce son intention de lutter contre les causes de l’immigration à la frontière et a souligné sa volonté d’impliquer le maximum de partenaires sur ce dossier : « Nous devons continuer à faire notre travail d’une manière bilatérale et multilatérale. Notre approche est de travailler avec les institutions internationales, avec les pays du monde entier, avec le secteur privé, et les organisations locales. Ensemble nous pouvons faire des progrès et nous pouvons susciter de l’espoir pour la population du triangle du nord et pour l’avenir… »

Le président mexicain se dit aussi prêt à coopérer. AMLO est sous la pression des États-Unis qui lui demandent de lutter contre la corruption dans son pays. Il y a urgence sur le plan politique pour l’administration américaine. En mars, les arrestations à la frontière ont atteint un pic jamais enregistré en 15 ans. Cette hausse suscite de vives critiques de la part des républicains, qui parlent de « crise ». Ils accusent le gouvernement de Joe Biden d’en être responsable.

A propos Lapolitique 4866 Articles
Rédacteur
%d blogueurs aiment cette page :