Présidentielle au Gabon: Ali Bongo annonce sa candidature à un troisième mandat

Fin du suspense au Gabon. Le chef de l’État, Ali Bongo Ondimba , sera bien candidat à la présidentielle du 26 août prochain. Le président sortant l’a annoncé dimanche 9 juillet lors d’un déplacement à Nkok, près de Libreville, la capitale. Il briguera ainsi un troisième mandat, la constitution gabonaise ne prévoyant pas la limitation des mandats présidentiels. 

Son discours solennel, Ali Bongo l’a tenu devant des ouvriers de la zone économique spéciale de Nkok, à une vingtaine de kilomètres de Libreville ; un endroit symbole, selon lui, du progrès économique et industriel du Gabon.

Costume bleu sans cravate, le président gabonais est monté sur le podium soigneusement préparé à cet effet. Et il a fait cette annonce très attendue, en présence notamment de son épouse Sylvia et de son fils Noureddin dans l’assistance : il est bien candidat à la présidentielle du 26 août prochain.

J’annonce officiellement aujourd’hui, je suis candidat », a déclaré Ali Bongo. « Je sais qu’ensemble, ensemble, tous ensemble, unis par la volonté de Dieu, nous gagnerons », a ajouté le chef de l’État. 

« Candidat pour poursuivre le travail. Candidat pour amener le Gabon plus loin, beaucoup plus loin. Candidat pour gagner la bataille économique. Candidat pour gagner la bataille du travail. Candidat pour gagner la bataille du changement », a souligné le président. 

Ali Bongo, 64 ans dont 14 ans passés au pouvoir, sera adoubé par son parti lors d’un congrès extraordinaire, lundi 10 juillet dans la capitale.

A propos Lapolitique 7222 Articles
Rédacteur