Nouveau gouvernement : Les jeunes de Abdoulaye Baldé mettent le feu dans le « Macky »

Au lendemain de la formation du gouvernement, dirigé par le premier ministre Amadou Bâ, la coalition présidentielle connaît ses premiers soubresaut. Après la sortie de plusieurs cadres du Parti Socialiste ( PS) qui récusaient la nomination de Serigne Mbaye Thiam, c’est au tour de l’Union Centriste du Sénégal de bander les muscles pour montrer leur désaccord sur la formation du nouveau gouvernement. En effet, l’Union des jeunes centristes a fustigé, à travers une note envoyé à la presse nationale et internationale, la mise en écart de leur leader, Abdoulaye Baldé, dit-il, pour énième fois.

In texto note

UNION CENTRISTE DU SENEGAL
UNION DES JEUNES CENTRISTES (UJEC)

NOTES A L’ATTENTION DE LA PRESSE NATIONALE ET INTERNATIONALE

Suite à son adresse à la nation du vendredi 16 septembre, le président de la
République a mis en place ce samedi 17 septembre un nouveau gouvernement
dit de combat et d’attaque.
A la surprise générale et pour la énième fois, l’Union Centrise du Sénégal
dirigée par l’honorable député Abdoulaye BALDE, n’est pas associée á
l’exercice du pouvoir, ni dans le gouvernement encore moins dans les autres
stations du pouvoir.
Cette situation est inacceptable compte tenu de l’apport de l’UCS á la coalition
Benno dans tous les départements du Sénégal et en particulier en Casamance où
le parti d’Abdoulaye BALDE a gagné plusieurs Mairies sans même s’allier avec
Benno.
Depuis ce dimanche, toutes les instances du parti sont en alerte maximale et
mettent une pression terrible sur le Président Abdoulaye BALDE afin que celui-
ci convoque un conseil national d’urgence pour évaluer la situation.
Il ne faut pas perdre de vue que le Président Abdoulaye BALDE a renoncé à sa
candidature en 2019 pour soutenir le Président Macky SALL et malgré les
promesses incessantes, l’UCS est toujours laissée en rade malgré les promesses
et engagement et ce au profit de parti politique qui viennent à peine de
manifester un soutien au Président Macky SALL.
A cet effet, les jeunesses centristes donnent rendez á la presse dans les
prochaines heures de demander au président Baldé de prendre ses
responsabilités sans quoi, elle prendra les siennes.

A propos Lapolitique 5254 Articles
Rédacteur
%d blogueurs aiment cette page :