Le « Nemeku Tour » à Tchiky se transforme en bain de sang

À Tchiky, où Ousmane Sonko s’est rendu dans le cadre de sa caravane « Nemeku Tour », le pire s’est produit. Des personnes ont été agressées et blessées, des maisons saccagées et vandalisées.
La cause ? Un homme a crié le nom d’Adji Sarr. Ce qui a sorti les gardes du corps d’Ousmane Sonko de leurs gonds.
Un des blessés, qui serait entre la vie et la mort, selon sa grande sœur Fatou Ndione, responsable politique de l’Apr à Tchiky, est actuellement en train d’être acheminé à l’hôpital de Mbour.
A propos Lapolitique 6994 Articles
Rédacteur