Affaire de passeports diplomatiques: à peine ouvert ce jeudi, le procès a été renvoyé au 7 avril

A peine ouvert ce jeudi 17 mars devant la chambre correctionnelle du tribunal de Dakar, le procès de l’affaire de trafic présumé de passeports diplomatiques impliquant deux députés de la mouvance présidentielle a été renvoyé au 7 avril 2022.

Le procès de l’affaire de passeports diplomatiques qui s’est ouvert ce jeudi 17 mars devant la chambre correctionnelle du tribunal de Dakar, a été vite renvoyé au 7 avril 2022. Ce renvoi a été motivé par l’absence de la partie civile.

Les députés Mamadou Biaye et Mamadou Sall ainsi que leurs coaccusés devraient être entendus sur le dossiers en présence de la partie civile. Placés sous mandat de dépôt, ils sont poursuivis pour « association de malfaiteurs, escroquerie, faux et usage de faux, blanchiment de capitaux, faux en écriture publique authentifiée ».

Ils avaient, en effet, vu leur immunité parlementaire levée en novembre 2021 par l’Assemblée nationale après la mise en place en octobre de la même année, d’une commission ad hoc suite à la saisine du ministre de la justice, Me Malick Sall.

Pressafrik

A propos Lapolitique 4372 Articles
Rédacteur
%d blogueurs aiment cette page :