REMANIEMENT – Le gouvernement malien a déposé sa démission

Au Mali, le premier ministre a présenté la démission du Gouvernement. Le président de la Transition, Bah Ndaw, qui a accepté ladite démission, a reconduit le chef du gouvernement. Maintenu à son poste, Moctar Ouane aura, à présent, la charge de constituer un attelage «plus inclusif» et «faisant plus de place à la classe politique», selon Jeune Afrique. Cette décision serait liée à la rencontre entre Bah N’Daw et les représentants du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP), le 6 mai dernier, selon JA. Le M5 avait alors réclamé, par la voix de Choguel Maïga, président du comité stratégique du mouvement, « la démission du gouvernement » et une « rectification de la transition ». Il avait également rappelé avoir introduit une procédure devant la Cour suprême réclamant la dissolution du gouvernement et celle du Conseil national de transition (CNT), l’organe législatif, réclamant la mise en place d’une instance « plus respectueuse de la loi et plus légitime ».
Au Mali, le premier ministre a présenté la démission du Gouvernement. Le président de la Transition, Bah Ndaw, qui a accepté ladite démission, a reconduit le chef du gouvernement. Maintenu à son poste, Moctar Ouane aura, à présent, la charge de constituer un attelage «plus inclusif» et «faisant plus de place à la classe politique», selon Jeune Afrique. Cette décision serait liée à la rencontre entre Bah N’Daw et les représentants du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP), le 6 mai dernier, selon JA. Le M5 avait alors réclamé, par la voix de Choguel Maïga, président du comité stratégique du mouvement, « la démission du gouvernement » et une « rectification de la transition ». Il avait également rappelé avoir introduit une procédure devant la Cour suprême réclamant la dissolution du gouvernement et celle du Conseil national de transition (CNT), l’organe législatif, réclamant la mise en place d’une instance « plus respectueuse de la loi et plus légitime ».

REMANIEMENT – Le gouvernement malien a déposé sa démission

Au Mali, le premier ministre a présenté la démission du Gouvernement. Le président de la Transition, Bah Ndaw, qui a accepté ladite démission, a reconduit le chef du gouvernement. Maintenu à son  poste, Moctar Ouane aura, à présent, la charge de constituer un attelage «plus inclusif» et «faisant plus de place à la classe politique», selon Jeune Afrique.

Cette décision serait liée à la rencontre entre Bah N’Daw et les représentants du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP), le 6 mai dernier, selon JA. Le M5 avait alors réclamé, par la voix de Choguel Maïga, président du comité stratégique du mouvement, « la démission du gouvernement » et une « rectification de la transition ».

Il avait également rappelé avoir introduit une procédure devant la Cour suprême réclamant la dissolution du gouvernement et celle du Conseil national de transition (CNT), l’organe législatif, réclamant la mise en place d’une instance « plus respectueuse de la loi et plus légitime ».

 

A propos Lapolitique 4814 Articles
Rédacteur
%d blogueurs aiment cette page :