Pape Abdoulaye Touré : « Nous n’avons ni pardonné encore moins oublié »

L’activiste Pape Abdoulaye Touré a récemment fait entendre sa voix en déclarant : « Nous n’avons ni pardonné encore moins oublié.

C’est juste que nous faisons focus sur notre santé pour se soigner, mais nous reviendrons tôt ou tard pour situer les responsabilités. » Cette déclaration souligne l’importance de la santé tout en rappelant l’engagement continu pour la justice.

Abdoulaye Touré a également exprimé le besoin urgent de nommer un nouveau procureur de la République, soulignant l’importance d’un individu libre et indépendant qui servira l’intérêt de la République plutôt que celui d’un groupe de délinquants.

Cette demande met en lumière les défis persistants auxquels est confrontée la quête de justice dans certaines régions.

Alors que la population se concentre sur la santé et le bien-être, les paroles de Touré rappellent que la lutte pour la justice ne doit pas être reléguée au second plan.

Au contraire, elles soulignent la nécessité de poursuivre cet objectif fondamental pour garantir l’État de droit et la responsabilité.

A propos Lapolitique 7222 Articles
Rédacteur