Grève des agents des collectivités territoriales : And Guesseum fustige la position du ministre de tutelle et interpelle le PM Ousmane Sonko

Dans un communiqué rendu public ce 12 mai 2024, And Gueusseum s’insurge « contre toute velléité d’annihiler le droit à la grève par l’intimidation et par des réquisitions ne respectant aucune norme administrative agitée par le ministre en charge des collectivités territoriales, après avoir demandé aux responsables syndicaux de lui faire des propositions « soutenables » de sortie de crise lors d’une audience. Les agents regroupés dans la plateforme syndicale And Guesseum préparent un bras de fer contre toute attente. 

Mballo Dia Thiam et ses camarades rappellent que les acquis sociaux tels que les 11 décrets permettant la mise en œuvre de la Fonction publique locale, le paiement des arriérés de pension de retraite aux agents des ex conseils régionaux déployés ont été décrochés par l’Asas And Gueusseum à la suite de 17 plans d’actions en 2018 ainsi que la création des nouveaux corps dans la Fonction publique et plus tard en mai 2022 les augmentations substantielles et inédites du salaire des agents pour rappel issues de sa plate-forme minimale revendicative. Aussi, indique And Guesseum , poursuivant la lutte pour l’harmonisation du paiement des augmentations de salaire aux agents des collectivités territoriales et à ceux des Établissements Publics de santé en rade depuis le 30 mai 2022, le premier ministre Amadou Bâ avait sollicité et obtenu de And Gueusseum le 07 mars 2023 une trêve de 15 jours à l’effet de parachever le recensement des travailleurs des collectivités territoriales ayant droits aux dites augmentations  à la veille d’un 12ème plan d’actions avec en amont quelques moments de jonction des luttes And Gueusseum- Intersyndicale des Travailleurs des collectivités territoriales (ITCTS) dont la présidence était assurée par le regretté Sidya Ndiaye depuis 2011. 

Après avoir été reçu le 29 avril dernier dans la perspective de la prise en compte de ses revendications par le ministre de la Santé et de l’Action Sociale, And Guesseuml réitère son invité solennelle au premier ministre à qui elle avait adressé le 22 avril 2024, une demande d’audience jusqu’ici « sans accusé réception encore moins une réponse pour une plénière de restitution des propositions concrètes faites par les plénipotentiaires des ministères sectoriels en son temps ».  And Gueusseum est ouverte à tout dialogue constructif dans des compromis dynamiques sans compromis et rend le gouvernement responsable de tout éventuel réchauffement du climat social.

A propos Lapolitique 7222 Articles
Rédacteur

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire