Drame à Cap Skirring : Y.Seydi avoue le meurtre du français Philippe Nonnet

Des aveux bouleversants ont été faits par Y. Seydi, soupçonné du meurtre de Philippe H. Nonnet, ressortissant français à Cap Skirring. L’affaire a pris une tournure tragique lorsque la victime, portée disparue, a été retrouvée enterrée quatre jours après sa disparition.

Les terribles révélations ont été recueillies par les gendarmes-enquêteurs de la Section de recherches (SR) de Ziguinchor. Y. Seydi a admis sa culpabilité en ces termes : « Je reconnais les faits qui me sont reprochés. Je suis le meurtrier de Philippe H. Nonnet ». 

Le mécanicien a expliqué avoir conçu un plan pour s’emparer de 13 millions de francs CFA, somme que son ami lui avait confiée pour l’achat d’un véhicule à  Dakar. Il a avoué avoir attiré Philippe sur les lieux en lui faisant croire qu’il lui remettrait la voiture. Une fois sur place, il lui a porté un coup violent avec une arme blanche, provoquant une lutte désespérée de la victime. 

« Je l’ai traîné et achevé avant de l’enterrer », a-t-il confessé.

Après son acte, Seydi a pris le véhicule et le téléphone portable de Philippe. Cependant, c’est ce dernier qui l’a finalement trahi. « Quand j’ai pris le téléphone, j’ai contacté ses proches pour leur demander de l’argent, prétendant qu’il était dans un pays voisin avec un véhicule en panne. Ils m’ont envoyé 1,7 million sur son compte Wave, que j’ai rapidement retiré », a-t-il admis. 

Y. Seydi a été déféré pour meurtre, tandis que l’enquête se poursuit pour élucider tous les détails de ce crime choquant.

A propos Lapolitique 7334 Articles
Rédacteur