Déthié Fall sur les faits qu’on lui reproche : « je rejette tous ces faits, je n’en retiens aucun »

Le procès opposant le ministère public aux députés Dethié Fall et Mame Diarra Fam et autres manifestants est en cours. Poursuivi pour avoir organisé un rassemblement illicite au cours duquel des violences contre les personnes et des dégradations contre les biens ont été commises et pour avoir participé à un attroupement non armé interdit, Dethié Fall est le premier à être entendu par le tribunal.

Interrogé sur les faits qui lui valent sa comparution, Dethié Fall a rejeté toutes les accusations qui pèsent sur lui. « Je n’en retiens aucun », fulmine le parlementaire.

Dethié Fall de s’expliquer : « conformément à la loi, j’ai introduit une déclaration au niveau du préfet de Dakar une manifestation qui a été interdite. Nous avons ainsi fait un recours à la Cour suprême. Le recours devant la cour suprême a été également rejeté. L’interdiction de la Cour suprême nous est parvenue à 15 heures et j’ai été enlevé à 16 heures devant mon siège alors qu’on n’a même pas eu le temps de se concerter ».

Selon Déthié Fall, même s’il a été indiqué comme organisateur principale sur la demande déposée auprès du préfet, cela ne fait pas de lui l’organisateur car la manifestation n’a pas finalement été tenue .

« Comment je peux participer à une organisation qui n’a pas existé. Qu’est ce qu’il me reproche ? D’avoir fait une déclaration au niveau du préfet ? », s’interroge le prévenu.

Mieux, ajoute-t-il, « si je devais participer à la manifestation, je serai à la place de l’obélisque mais pas à mon siège. Je n’ai pas participé à l’organisation d’une manifestation qui a été interdite ».

A propos Lapolitique 4372 Articles
Rédacteur
%d blogueurs aiment cette page :