Affaire des 29 milliards du Prodac : Fds Les Guelewars demande l’arrêt du procès opposant Ousmane Sonko à Mame Mbaye Niang

Le procès opposant Mame Mbaye Niang à Ousmane Sonko est, selon le Fds Les Guelewars dans un communiqué, l’exemple flagrant d’une instrumentalisation de la justice. «Cette affaire suscite l’indignation générale, car elle est symptomatique de l’état déplorable de notre système judiciaire. Nous sommes atterrés d’apprendre que le juge Mamadou Yakham Keïta a été soumis à des pressions, y compris de la part de sa propre hiérarchie, qui l’oblige à expédier ce procès en mode fast track. Cette manœuvre est déplorable et méprisable. Que les parties demanderesses aient obtenu l’acte de jugement en une demi-journée seulement, afin de pouvoir introduire leur appel rapidement, est inédit, voire unique dans l’histoire de la justice sénégalaise», regrette le parti.

Fds Lees Guelewaar fustige la démarche de la justice, qui d’après lui, utilise le mode Fast Track pour vider le dossier. «Cette précipitation est une insulte à l’État de droit et à la justice impartiale. FDS-Les Guelwaars dénonce avec la dernière énergie cette instrumentalisation de la justice. Nous considérons que cette manœuvre est contraire à l’éthique et aux principes fondamentaux de l’État de droit. Nous exigeons l’arrêt pur et simple de ce procès, dont le dessein avoué est la liquidation d’un adversaire politique. Nous appelons les autorités judiciaires à agir de manière responsable et impartiale pour restaurer la confiance des citoyens en notre système judiciaire », a plaidé le parti dirigé par Babacar Diop.

A propos Lapolitique 7241 Articles
Rédacteur