Sonko-Mame Mbaye Niang : un changement majeur annoncé

Ousmane Sonko et Mame Mbaye Niang se retrouvent ce lundi devant la Cour d’appel. Reconnu coupable de diffamation, le premier a été condamné à deux mois avec sursis et à verser 200 millions de francs CFA au second pour les dommages et intérêts. Ce dernier avait fait.

Renvoyée une première fois, l’audience sera appelée aujourd’hui. Mais d’après Les Échos, les deux parties vont vers un deuxième report. Et pour cause. La composition de la Cour devrait changer.

En effet, renseigne le journal, il en était question la semaine dernière avec la probabilité de voir le président de la Cour d’appel, Amady Diouf, qui avait prononcé le premier renvoi, céder sa place au secrétaire général de la juridiction. Selon Les Échos, «aux dernières nouvelles», c’est ce schéma qui avait été retenu. Un motif suffisant de renvoi, commente le journal.

Amady Diouf était jusqu’à sa nomination à la tête de la Cour d’appel, procureur de la République. Il avait corsé les charges contre Ousmane Sonko dans son différend avec Mame Mbaye Niang et représenté le ministère public dans l’affaire de viol et menaces de mort opposant le président de Pastef à Adji Sarr.

Les avocats ne voyaient pas d’un bon œil qu’il préside le procès en appel de leur client.

A propos Lapolitique 6610 Articles
Rédacteur
%d blogueurs aiment cette page :