Pape Alé Niang mal en point : Son épouse sonne l’alerte

L’affaire dite Pape Alé Niang vient de connaître un nouveau rebondissement. En grève de la faim depuis le 2 décembre, c’est son épouse qui élève la voix, lundi 5 décembre, pour alerter l’opinion et les autorités.

« Je me suis rendue ce matin à la prison de Sébikotane pour m’enquérir de l’état de santé de mon mari. Après 3 jours de grève de la faim, son état de santé se dégrade gravement. Il arrive à peine à marcher et à parler ». C’est Madame Niang qui a effectué cette sortie à travers les réseaux sociaux.

Pour Mme Niang, c’est l’occasion d’informer « l’opinion nationale et internationale », et « d’aviser les autorités de la nécessité de prendre toutes les dispositions afin d’éviter l’irréparable ».

A propos Lapolitique 5579 Articles
Rédacteur
%d blogueurs aiment cette page :