Migration à 3 mois des Législatives : Mercato politique

Dans le match des Législatives, pouvoir et opposition cherchent à contrôler le jeu. Dans un mercato animé, les deux camps veulent se renforcer. C’est la période des transferts.

On ne sait pas si Kylian Mbappé ira au Réal Madrid, mais une chose est sûre : l’attaquant star du Psg sera l’un des acteurs majeurs des transferts qui s’ouvrent en juin. A des milliers de kilomètres, un mercato, sous une autre forme, se joue entre acteurs politiques au Sénégal. A 3 mois des élections législatives, les acteurs politiques changent de position sur le terrain, histoire de mieux jouer. Le président de la République est très actif dans ce jeu largement décrié dans l’espace politique. En enrôlant le maire de la Médina, Macky Sall a dribblé son monde et rappelle qu’il ne veut pas de défaite comme lors des Locales (près de 92 000 voix de différence entre Yewwi askan wi et Benno bokk yaakaar). Rejeté par Yaw qui n’avait clairement pas confiance en lui, Bamba Fall s’est appuyé sur la bannière de Gueum sa bopp, de Bougane Guèye Dany, pour battre Cheikh Bâ, candidat de Bby. Pour rappel, Bamba Fall dirigeait la liste de Manko taxawu Senegaal à Dakar lors des Législatives de 2017.
Récemment, le maire réélu de Biscuiterie, membre de Wallu Senegaal, Djibril Wade, par ailleurs neveu de l’ancien président de la République, Abdoulaye Wade, a officialisé sa transhumance vers le camp du pouvoir. Il en est de même pour Abdoulaye Aziz Guèye, maire de Ouakam. L’édile de Diourbel, Malick Fall, candidat de Wallu Senegaal, a aussi posé son baluchon à Bby, à la suite d’une audience avec le chef de l’Etat. A Tambacounda, le maire de Bala, Amadou Bâ, de la coalition Yaw, a aussi posé ses valises chez Macky Sall. C’est le cas également de Ismaïla Kaba, l’édile de Kothiary, une localité située dans la même région. Dans la commune de Ndiébel, Dame Bèye Bâ (Yaw), a retourné sa veste en rejoignant le camp du pouvoir. Si El Hadj Amar Lô Gaydel, maire de Sagatta Gueth, département de Kébémer, de Yaw, a rejoint Bby, le maire de Bambey, reçu au Palais, maintient le suspense. Tout le contraire du nouveau maire de la commune de Sadio, dans le département de Mbacké, qui a rejoint le camp présidentiel. Au total, c’est une dizaine de maires de l’opposition que Macky Sall est en train de faire transhumer. Ciblée principalement par le pouvoir, Yaw se bouge pour ne pas perdre du terrain.
Après le journaliste Adama Gaye, Dame Mbodj, Mamadou Lamine Dianté, Maimouna Bousso et d’autres leaders de partis ou mouvements ont adhéré à la coalition, classée deuxième lors des dernières élections locales. A Yewwi, le renfort du député Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly pourrait être important dans le département de Mbacké. Pape Diop, lui, partira en coalition avec Théodore Chérif Monteil. A Wallu, la coalition n’existe plus, même s’il était dit qu’elle devait cheminer jusqu’en 2024. Le Pds qui a déjà mis en place son directoire de campagne, compte aller aux élections législatives avec des partis et mouvements derrière lui, alors que Mamadou Diop Decroix a déjà lancé ses activités depuis mardi. Perçus comme la 3ème voie, Thierno Bocoum, Ibrahima Hamidou Dème, Cheikh Oumar Sy, Abdourahmane Diouf et Thierno Alassane Sall ont mis sur pied une coalition électorale, alors que Boubacar Camara, leader de Pcs/Jengu tabax, s’est allié avec Jotna dans le cadre de la coalition Tabax jotna. Bougane Guèye Dany aussi continue de tisser sa toile. D’ici le 6 mai, date de l’ouverture des dépôts de candidatures, le mercato devrait encore s’animer.

A propos Lapolitique 4372 Articles
Rédacteur
%d blogueurs aiment cette page :