SITUATION POLITIQUE NATIONALE : Me WADE REPREND LA PAROLE

 a fallu l’ouverture de la révision exceptionnelle des listes électorales pour briser le long silence de Me Abdoulaye Wade. Le Secrétaire général du Parti démocratique sénégalais (Pds) a profité hier d’une rencontre avec certains responsables libéraux pour se prononcer sur le contexte politique marqué par des tensions entre le pouvoir et l’opposition.

« Un écrivain et professeur espagnol qui s’intéresse au Pds, est venu me voir pour vérifier une phrase que j’avais dite. Il m’a demandé si j’ai bien dit que je ne marcherais pas sur des cadavres pour aller au Palais. J’ai dit oui parce qu’à l’époque, j’avais la possibilité d’être amené au Palais par la rue. Mais ce n’est pas notre conception puisqu’on peut passer par des chemins que tout le monde va accepter », a déclaré l’ancien président de la République dans une vidéo diffusée par le service de communication du Pds.

Face à Tafsir Thioye, Nafissatou Diallo, Maguette Sy entre autres, le Pape du Sopi a demandé aux militants d’aller s’inscrire sur les listes électorales.

Le Pds a ainsi lancé une campagne de mobilisation pour les inscriptions sur les listes électorales : « 1 militant, 1 sympathisant : 10 inscrits ». C’est d’ailleurs dans ce cadre qu’une délégation de la Commission chargée du suivi des révisions des listes électorales a été reçue par le Secrétaire général dudit parti, l’ex président de la République, Me Wade.

A propos Lapolitique 6189 Articles
Rédacteur
%d blogueurs aiment cette page :