Fixation de date de la présidentielle par un dialogue : Birahim Seck tacle le chef de l’Etat

La réaction du forum civil ne s’est pas fait attendre suite à l’entretien du chef de l’Etat, Macky Sall accordé à quatre organes de presse que sont la RTS1, ITV, Seneweb et le Soleil. Pour Birahim Seck, Macky Sall est dans une logique de violer les droits des candidats retenus par le conseil constitutionnel et d’autres acteurs qui sont pour la tenue de l’élection présidentielle dans les meilleurs délais. 

« M. Le PR Macky Sall, votre comportement porte atteinte aux droits des candidats retenus par le conseil constitutionnel qui vous a demandé ainsi qu’à d’autres autorités compétentes de poursuivre le processus et d’organiser l’élection en fixant la date, Union Européenne, les Usa », a-t-il écrit 
sur un post sur X. 

A propos Lapolitique 7129 Articles
Rédacteur