Dr Babacar Diop révèle : «De grands leaders de la coalition Yaw se sont opposés à ma candidature»

La visite de courtoisie du président du Grand Parti, Malick Gakou dans la cité du rail, a été une aubaine pour le président de FDS «Les Guelwaars» de revenir sur sa campagne pendant les Locales sous la bannière de la coalition Yewwi askan wi (Yaw). «J’ai bâti la coalition à Thiès. J’en suis le point focal. Malgré le fait que la coalition disposait de fonds, seul Malick Gakou m’appuyait financièrement pendant la campagne pour les Locales», dira-t-il d’emblée. Ce dernier de renchérir: «Je le dis haut et fort. Il a toujours répondu à mes appels. Il n’a pas attendu que je sois maire pour faire de moi un ami et frère. Cependant, révèle-t-il, on ne peut pas tout dire, mais j’ai reçu des coups durs au niveau national et même à Thiès. On a tenté de me mettre des bâtons sous les roues. C’est la vie. De grands leaders de la coalition Yaw se sont opposés à ma candidature. Ils sont même allés jusqu’à dire que je n’ai pas de représentativité, encore moins les moyens de ma campagne. Pourtant, des leaders de certaines régions ont reçu 13 millions FCFA, certains ont également reçu 10 millions FCFA en guise d’appui pour la campagne. À Thiès nous n’avons rien reçu. Seul Malick Gakou m’a soutenu», a-t-il tenu à expliquer. Après avoir magnifié tout le soutien du leader du Grand Parti, il n’a pas manqué non plus de faire remarquer que «Malick Gakou fait partie des rares personnes qui ont démissionné de leur poste de ministre pour l’intérêt exclusif des citoyens et la préservation des biens publics».

A propos Lapolitique 5260 Articles
Rédacteur
%d blogueurs aiment cette page :