Assemblée nationale : Thierno Alassane Sall adresse une question orale au gouvernement sur les disparités et iniquités salariales des fonctionnaires du secteur primaire.

Le député Thierno Alassane Sall n'a pas perdu trop de temps pour interpeller le gouvernement du Premier ministre Amadou Ba sur la situation difficile traversée par les travailleurs. En effet, le parlementaire a adressé une question orale relative aux disparités et iniquités salariales des fonctionnaires du secteur primaire. Le député compte également introduire incessamment, une question orale sur l'état alarmant de La Poste. Voici le contenu de la lettre qu'il a envoyée sur l'adresse du gouvernement :

Question orale adressée au Ministre des Finances et du Budget…

Le rapport établi au terme de l’étude sur le système de rémunération au sein de l’administration sénégalaise, réalisée en 2015, avait confirmé ce que tout le monde savait : l’existence de fortes disparités et iniquités salariales selon les corps, les administrations et les hiérarchies. Depuis lors, plusieurs efforts sont consentis pour essayer de supprimer sinon atténuer ces inégalités.

C’est dans ce cadre que s’inscrivait l’initiative conjointe des Ministères en charge du secteur primaire (Ministère de l’Agriculture, de l’Équipement rural et de la Souveraineté alimentaire; Ministère de l’Élevage et de la Production animale; Ministère des Pèches et de l’Économie maritime) visant à améliorer la rémunération de leurs agents à travers l’octroi d’indemnités tirées de ressources internes.

C’est ainsi que des arrêtés interministériels (pour les Ministères en charge de l’Agriculture et de la Pêche) et un décret (pour le Ministère en charge de l’Élevage) portant octrol d’indemnités sur ressources internes au profit de tout leur personnel furent pris. Le paiement de ces indemnités est devenu effectif au début de l’année 2022 pour les agents des Ministères en charge de l’Agriculture et de la Pêche. Ils en ont bénéficié pendant huit (8) mois avant qu’une note du Ministre des Finances et du Budget, portée à la connaissance des travailleurs le 08 septembre 2022, vienne y mettre fin.

Nous voudrions savoir les mesures diligentes et immédiates que le Gouvernement compte prendre pour rétablir le paiement d’indemnités négociées et convenues entre les organisations syndicales et les autorités administratives compétentes du secteur primaire en sachant que:

– le paiement de ces indemnités est tiré des ressources internes propres aux Ministères concernés;

-le paiement d’indemnités similaires continue d’avoir cours dans d’autres départements ministériels (un poids, deux mesures);

– le personnel du secteur primaire est le parent pauvre de l’Administration sénégalaise en termes de rémunération avec toutes les conséquences que cela implique (démotivation, fuite des compétences vers d’autres Ministères, etc.) alors qu’un rapport de l’ANSD de 2021 établit que « la croissance de l’économie sénégalaise en 2020 est tirée principalement par le secteur primaire »

Thierno Alassane SALL
Député à l’Assemblée Nationale du Sénégal.

A propos Lapolitique 5260 Articles
Rédacteur
%d blogueurs aiment cette page :