Tournée économique – Macky Sall dans la chaleur du Fouta : Entre inaugurations, poses première pierre et discours politiques

Sous la chaleur de la région de Matam, Macky Sall n’a pas eu besoin de maculer son grand boubou blanc pour enthousiasmer les populations acquises à sa cause. Malgré les réalisations, elles demandent encore plus pour améliorer leurs conditions existentielles. 

A Matam, la vie est figée sur la visite de Macky Sall. Les militants, dopés par l’énergie de l’espoir de voir leur existence connaître l’amélioration de leurs conditions avec l’érection d’infrastructures sanitaires et routières, étaient massés sur la route nationale. Il y a toujours certains habitants du Bosséa qui réclament de l’eau et de l’électricité. Lui promet un avenir meilleur à des populations réunies sur la Rn pendant des heures à l’attendre. La chaleur est accablante. La joie débordante. L’espoir toujours grandissant de connaître des jours meilleurs. Avec l’inauguration de l’hôpital Abdoul Cissé Kane des Agnam d’un coût  de 2 milliards et du centre de santé de Thilogne, la région de Matam améliore son offre de soins. Jusque-là réduite au centre hospitalier régional d’Ourosso­gui et l’hôpital de Matam, ajouté à des centres de santé avec des plateaux sommaires. Demain, le Président Sall va poser la première pierre de l’hôpital d’Ourossogui dont les travaux vont durer 18 mois. Il dit : «L’hôpital des Agnam fait partie du processus d’inclusion sociale et d’équité  que mon gouvernement a mis en place.» Aujourd’hui, Matam demande plus au chef de l’Etat qui promet de «poursuivre à changer le visage» de la région qui compte énormément de zones enclavées, notamment dans le Dandé Mayo où il se rendra cet après-midi, après le Conseil présidentiel sur le développement prévu ce matin, pour procéder au lancement des travaux de son désenclavement. Il y a aussi l’achèvement  de la Rn2 qui est encore faite de  latérite sur plus d’une trentaine  de kilomètres qu’il a sans doute inhalée pour se rendre à Matam.
«C’est une journée magnifique pour moi. Vous ne cessez de renouveler votre attachement à ma personne. Sachez que c’est réciproque ! Vous m’avez honoré et votre accueil a été magnifique. On va continuer à améliorer les conditions de vie des populations à travers des investissements sociaux», enchaîne Macky Sall. Tard dans la soirée d’hier, il a posé les premières pierres de l’Espace numérique ouvert de Bokidiawé, du Centre des cultures pulaar à Agnam Godo et du Centre régional de contrôle des fréquences de Matam implanté à Doumga Ouro Alpha et mis en place par l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) .

leQuotidien