Covid-19 – Hausse des cas de coronavirus : Alerte sur l’arrivée d’une 3ème vague

Le coronavirus continue de dicter sa loi au Sénégal. Depuis plus de 4 semaines, c’est une tendance à la hausse qui est en train d’être notée. Hier, ce sont 118 nouveaux cas qui ont été enregistrés, un chiffre qui rappelle les pires moments de la pandémie dans notre pays.

118 nouveaux cas de coronavirus en une journée : c’est un chiffre qui confirme la courbe ascendante de la pandémie dans notre pays depuis près de 4 semaines maintenant. Même s’il est noté une évolution en dents de scie, ce sont des chiffres qui inquiètent avec les nouveaux variants qui ont été détectés par l’Institut Pasteur. Si du côté du ministère de la Santé, le porte-parole avait dit vendredi dernier qu’on ne pouvait pas encore établir de lien entre cette hausse et les variants, Mamadou Ndiaye a toutefois sonné l’alerte hier. Sur la Rfm, il prévient : «Nous avons une tendance haussière depuis plus de 4 semaines, il faudra redoubler de vigilance autour des mesures barrières et autour de la vaccination. Actuellement les vaccins sont disponibles, il faut que les gens pensent à se faire vacciner parce qu’au rythme où on va il n’est pas exclu que nous ayons une troisième vague qui puisse même avoir une amplitude importante d’autant plus qu’il y a l’entrée des variants dans la scène. Donc il faudra faire très attention et prendre très au sérieux ce qui se passe maintenant.» En outre, le porte-parole et directeur de la Prévention au ministère de la Santé a tenu à préciser que cette tendance à la hausse n’est pas un cas spécifique au Sénégal. «C’est une situation qui s’observe au niveau du continent africain, c’est le seul continent aujourd’hui où les cas sont légèrement en hausse par rapport à ce qui se passe ailleurs et encore une fois le Sénégal ne fait pas exception, nous avons une tendance haussière depuis plus de 4 semaines», a-t-il insisté.
Cette hausse des cas de coronavirus au Sénégal est notée dans un contexte où les mesures barrières sont jetées aux oubliettes. Aussi bien dans la rue, que dans les endroits publics, privés et les transports, le port du masque et la distanciation physique ne sont plus de rigueur. A cela s’ajoutent les manifestations et les rassemblements qui ont repris. Même les autorités censées montrer l’exemple semblent oublier la présence du virus encore dans le pays. Durant la tournée du chef de l’Etat la semaine dernière, le constat a été fait. Du côté du ministère de la Santé, on insiste sur la vaccination, mais là aussi le Sénégal est encore loin de son objectif. Notre pays comptait vacciner au moins 90% de la cible prioritaire soit 3 millions de personnes d’ici la fin de l’année 2021. A ce jour ce sont 498 mille 092 personnes ont été vaccinées. Cette situation, combinée avec le relâchement total dans le respect des mesures barrières, fait craindre l’arrivée d’une troisième vague.
lequotidien