Contre une 3ème candidature : FDS-Les Guelewars prône une mobilisation générale

 

 

Les militants du parti Forces Démocratiques du Sénégal (Fds Guelewars) ont bouclé le week-end dernier un séminaire
de deux jours au Centre National de Formation et d’Action(Cnfa) de Rufisque. La question de l’éventuelle troisième candidature du Président Macky Sall figure en bonne place dans la résolution finale. En effet, Dr Babacar Diop et ses camarades estiment que cette question a déjà provoqué de graves et profonds dégâts humains, politiques en Afrique. «De graves menaces pèsent sur la paix et la stabilité du pays, du fait de la volonté de Macky Sall de se maintenir au pouvoir contre la Constitution et l’éthique», accusent le maire de Thiès et ses partisans.
A travers la résolution, souligne Dr Babacar Diop, l’élection présidentielle de 2024 est une occasion historique de tourner la page de plus de soixante ans de mal gouvernance et de corruption pour ouvrir une nouvelle ère de gouvernance fondée sur la justice, la transparence et la reddition des comptes. D’ores et déjà, il demande «au Président Macky Sall de renoncer à tout projet de briguer un troisième mandat, au nom de la stabilité politique et sociale du Sénégal». Pour lui, il urge que la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) aille dans le sens d’interdire formellement le 3ème mandat dans son espace. En attendant, les FDS a appelé «toutes les forces vives de la nation à la mobilisation pour constituer un vaste bouclier contre la tentation suicidaire de troisième candidature de Macky Sall».

Sur un autre registre, Dr Diop et ses partisans dénoncent « l’impunité, l’instrumentalisation de la justice et la vassalisation des autres institutions de la République, pour éliminer les opposants politiques sérieux et ouvrir la voie à
une troisième candidature illégale et illégitime de Macky Sall en 2024». Dans la perspective de ces échéances électorales, la résolution a mis le curseur sur la nécessité pour Fds-Les Guelwaars et son leader Dr Babacar Diop de s’affirmer comme un acteur majeur de l’élection présidentielle de 2024, dans un contexte de recomposition et de renouvellement de la classe politique. C’est dans ce cadre qu’il a « invité toutes les structures du parti à l’organisation et à la mobilisation à préparer la campagne de parrainage en vue de l’élection présidentielle de 2024 et la tournée nationale et internationale que le secrétaire général et la direction du parti entameront en novembre 2022».
Et pour affronter ces échéances politiques, mandat a été donné au leader du parti, Dr Babacar Diop et au Directoire politique national « d’ouvrir des négociations avec les forces politiques et les mouvements sociaux qui partagent la vision et les principes de FDS-Les Guelwaars, pour constituer une large coalition capable de garantir la victoire à la présidentielle de 2024 et de conduire le redressement politique, économique et social du pays ». Sur un autre registre, le parti a exigé du Ministre de l’Intérieur, la délivrance sans délai de son récépissé, « conformément aux lois et règlements en vigueur dans notre pays ».