Benno Bokk Yaakaar : Macky brandit le sabre contre les listes parallèles aux locales

L’occasion faisant le larron, Macky Sall a profité de la cérémonie d’inauguration du nouvel hôpital pour menacer d’éventuelles listes dissidentes lors des élections locales de janvier 2022. “Je suis venu en qualité de Président de la République pour faire une inauguration d’une réalisation importante pour les populations. On pourrait certainement me faire la critique mais je ne pourrais pas prendre ma casquette de chef de mon parti l’Alliance pour la République (Apr) pour parler des élections à venir.

Et il dira : “Je tiens à préciser, à l’endroit des responsables de mon parti, que nos investitures se feront dans le cadre de Benno Bokk Yaakaar. Il faudrait que tout le monde sache qu’il ne saurait être question de faire autrement. Certains pourraient être tentés par l’idée de se mettre en rébellion pour aller chercher un récépissé d’un parti quelconque pour se faire investir. Mais il faut que ce soit clair, cela ne saurait être acceptable”.

source : lasnews