Aménagement du parc forestier de Dakar Yoff : un cabinet d’architecture français désigné

Pour faire face à l’urbanisation galopante, un parc urbain de 10 hectares va être réalisé à Dakar-Yoff sur le domaine de l’aéroport Léopold Sédar Senghor. Un bureau d’architecture français nommé Atelier d’architecture Djellali a été chargé hier (mardi) de faire l’aménagement du prochain parc urbain de Dakar. Le Jury était présidé par l’architecte Djibril Diagne Khaly.

Comme promis en juillet 2020 par le président Macky Sall, le projet de « parc forestier urbain de Dakar-Yoff » va voir le jour avec la désignation hier (mardi) du cabinet Atelier d’architecture Djellali, basé à Marseille (France) pour sa réalisation, selon le document de notification de la décision du Jury. Sur les 15 projets soumis lors d’un concours international, il y avait celui de l’Agence d’architecture et de recherche Mbacké Niang et Partenaires. « Il faut saluer qu’un concours ait été organisé. Ce qui a permis d’avoir un choix. Les bonnes idées du concours peuvent faire l’objet d’une valorisation au pôle urbain de Diamniadio (projet de ville verte) pour la réalisation d’un parc forestier, comme pour l’ensemble des villes sénégalaises », a réagi, de manière fair-play, l’architecte Mbacké Niang.

Le parc sera érigé sur le site de l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar Yoff. « Hormis la zone des Niayes, le paysage de Dakar est caractérisé par un déficit notable d’espaces verts. Ce parc doit remplir les fonctions écologiques, économiques, sanitaires, sociales et culturelles », avait souligné le président Sall en mai dernier. Dakar ne compte que quelques îlots verts que sont la bande des filaos (Guédiawaye et Malika), la forêt classée de Mbao et le parc forestier de Hann, créé en 1903.

Seuls 10 des 600 hectares de l’aéroport Léopold-Sédar-Senghor vont être consacrés à ce nouvel espace « de sport, de loisirs, d’éducation et de service », selon le cahier des charges. Depuis l’ouverture de l’aéroport international Blaise Diagne en décembre 2017, ce lieu est devenu un aérodrome militaire et ses alentours sont restés généralement sous-exploités.

Comme beaucoup de capitales africaines, Dakar souffre d’une urbanisation galopante. Avec une population estimée à 3,5 millions d’habitants, la capitale sénégalaise connaît le phénomène de conurbation liant les différents départements de la région éponyme pour en faire une ville cruellement dépourvue d’espaces verts. Moussa DIOP

 

….Le parc forestier livré dans 12 mois

Dans un an, la ville de Dakar aura son parc forestier urbain. L’assurance a été donnée, hier, 8 juin 2021, devant les Ministres  des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, de l’Environnement et du Développement durable, Abdou Karim Sall et de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, Abdoulaye Saydou Sow.

Le cabinet d’architecture, Jellali, a promis de livrer le parc forestier urbain Dakar-Yoff dans 12 mois. L’engagement a été pris devant trois ministres : Finances et Budget (Abdoulaye Daouda Diallo), Environnement et Développement durable (Abdou Karim Sall), Urbanisme, Logement et Hygiène publique (Abdoulaye Saydou Sow). « Nous allons finaliser les travaux dans 12 mois », s’est engagé l’architecte Chafi Jellali

Dans sa présentation, il a informé que le parc comportera un pavillon d’accueil, une salle de conférences, une salle polyvalente, un musée d’histoire, une maison d’associations, un parvis d’exposition avec une bonne partie de l’aire couverte par des espèces végétales. Le Ministre Abdoulaye Daouda Diallo a précisé que ce projet a été monté après une réflexion approfondie sur le processus d’urbanisation de Dakar qui compte peu d’espaces verts. « Hormis la zone des Niayes dont l’écosystème est menacé par une forte pression foncière récurrente, le paysage de la capitale est caractérisé par un déficit de poumons verts », a-t-il constaté. Selon M. Diallo, le Parc forestier urbain Dakar-Yoff aura une vocation d’atténuation de la pollution et pourra contribuer à renforcer l’attractivité de la capitale.

Le processus d’aménagement de cette aire s’est accéléré avec d’abord la signature du décret 2021/468 du 21 avril 2021 portant création et classement du parc forestier urbain de Dakar-Yoff. Il y a ensuite la prise du décret conjoint 296 du 14 janvier 2021 portant création du comité de pilotage du parc forestier urbain de Dakar-Yoff. Après, l’on a noté la signature de l’arrêté 1561 du 14 janvier 2021 instituant la composition des membres du jury qui ont choisi le cabinet d’architecture.

lesoleil