Aly Ngouille Ndiaye sur les émeutes de mars : « Ceux qui ont appelé à la résistance sont les fautifs »

L’ancien ministre Aly Ngouille Ndiaye regrette les évènements qui se sont déroulés au mois de mars dernier, dite affaire Adji Sarr Vs Ousmane Sonko.
 
Invité de Maimouna Ndour Faye sur la 7 Tv, ce mercredi 23 juin, l’ancien ministre de l’Intérieur accuse ceux qui ont appelé à la résistance comme étant les coupables. « Je regrette ce qui s’est passé, les morts, les actes de vandalisme, les destructions de biens d’autrui qui ont occasionné des pertes d’emplois. Aujourd’hui, c’est le regret de tous les Sénégalais. On l’a accusé (Ousmane Sonko), il est coupable ou non, c’est le tribunal qui devait le juger et que l’affaire s’arrête là : ceux qui ont appelé au rassemblement, à la rébellion, s’ils n’avaient pas appelé à ses rassemblements, peut-être qu’il n’y aurait pas toutes ses conséquences », déclare le maire de Linguère.
 
Mieux, de l’avis d’Aly Ngouille Ndiaye, « quand on est un homme public, il faut faire attention à beaucoup de choses ».
 
Évoquant la célébration des 10 ans du M23, il estime que « rien ne justifie les deux rassemblements. Un rassemblement à Grand-Yoff et un autre à la Place de l’Obélisque n’est pas du tout bénéfique, puisqu’ils (ndlr acteurs M 23 et M2D) se battent pour la même cause ».
 
 
Rappelons que le rassemblement du M23 à la Place de la Nation a  fini en queue de poisson tandis que celui du M2D à Grand Yoff a vu la présence de plusieurs leaders de l’opposition tels que Barthélemy Dias et Ousmane Sonko entre autres.
seneweb