3ème mandat : Alioune Tine prévient des risques d’instabilité

 

La société civile a tenu un point presse pour dire non à un troisième mandat du président Macky Sall. Les organisations se sont réunies autour du slogan « jamm mo gueune 3ème mandat » ce qui veut dire que la paix vaut mieux qu’un 3ème mandat.

Alioune Tine, le fondateur de Afrikajom Center, a expliqué le sens de cette initiative de la société civile du Sénégal.

« Je me sens gêner de revenir ici pour dire ça (…) parce que c’est totalement absurde dix ans, onze ans après de répéter les mêmes choses. De dire non au 3ème mandat » a dit Alioune Tine. Il regrette le fait de se retrouver avec des jeunes qui scandaient le slogan « Wade Dégage » qui vont maintenant dire « Macky Dégage ».

Le coordonnateur d’Afrikajom Center prévient du risque encouru si une troisième candidature de Macky Sall à la magistrature suprême se confirmait.
Selon Alioune Tine, le Sénégal n’est pas immunisé contre les crises et autres instabilités qui secouent « toute la sous-région ».

« Le Sénégal est un pays qu’on regarde et qui doit montrer le chemin. Pour cette raison et pour avoir une grande qualité du débat national en 2024, il faut que le président de la République respecte sa parole et nous disent en nous regardant dans les yeux, nous peuple sénégalais, nous ne sommes pas candidats en 2024. C’est extrêmement important pour la paix, pour la sécurité et enfin pour dire que « jamm mo gueune 3ème mandat » a déclaré Alioune Tine.